REQUALIFICATION DE LA STRADA VECCHIA

PIETRANERA - HAUTE CORSE

Etude urbaine opérationnelleRequalification urbaine Requalification du quartier de la Strada Vecchia

+ Création de logements commerces &espace public

San Martino di Lota

Concours 2018 - Projet classé second

Mairie de San Martino di Lota

CGZ ARCHITECTURE mandataire

+ SCE UP+ Urbaniste Paysagiste Co-traitant

INGETEC BET structure + SMI BET fluide thermique + BLASINI BET VRD + BETEC Economiste 

Credit Perspective : INUI 

NC

7 926 491 euros HT

TYPE D'OPERATION

PROGRAMME  

 

LIEU 

ETAT D'AVANCEMENT

MAITRISE D'OUVRAGE

MAITRISE D'OEUVRE

 

BET

SURFACE

MONTANT DES TRAVAUX

Proche de Bastia, au bord de mer se situe le village de Pietranera, dont la contrainte première est le flux de voitures qui la traverse pour atteindre le Cap Corse. L’enjeu urbain est la requalification de l’ancienne voie de desserte « la Strada Vecchia», et le devenir de cette nationale qui créer une cesure entre le village côté mer et celui côté montagne.

La zone d’intervention prend en compte toutes ces problématiques.

Le premier enjeu est de créer une place publique, permettant des connexions dans un contexte urbain proche et d’en optimiser les qualités.

Le deuxième enjeu est d’homogénéiser le village par un traitement minéral, en pierre, dans le but de lui rendre une qualité esthétique unitaire, urbaine, et de permettre la «tranquilisation» du quartier.

Ce procédé permet de réduire les frontières entre espace publique et voiries, entre espace piétons et réseau viaire. Il permet d’accentuer, clarifer et augmenter la sensation de piétonisation de l’espace publique. De ce fait, la vitesse des véhicules sur ce secteur est réduite.

Ce caractère minéral se prolonge à l’intérieur des commerces de rez-de-chaussée avec l’utilisation de la même pierre de schiste, comme une « invitation » à déambuler et à pénétrer les bâtiments crées et réhabilités.

Les façades des rez-de-chaussée des nouveaux bâtiments sont traitées de la même manière, par une stéréotomie résolument massive en cohérence avec cette « nappe minérale » recherchée.

Un béton teinté dans la masse est prévu pour les étages 

des bâtiments toujours dans une volonté de minéralité et de cohérence globale.

Cette « matérialité unitaire » permet donc de créer des connexions avec des espaces existants constitués.

L’ancien parking situé sur le toit de la halle des sports, est ici substitué par un belvédère : un « promontoire urbain » avec la création d’un bar/restaurant, un pavillon en ossature légère largement vitré sur la mer et l’île d’Elbe à l’horizon.

Sa toiture, conçue comme une « ombrière » en laiton permet de disposer à l’arrière l’emplacement des vélos électriques publics directement visibles et accessibles depuis la nouvelle place créée.

Cette « nappe minérale » se prolonge également sur une des restanques existantes à l’arrière de la place avec un jardin pédagogique d’accès publique depuis la place et la strada Vecchia entièrement piétonne sur cette partie. Là encore le lien visuel se fait par la matière et son caractère unitaire.

CGZ ARCHITECTURE, architectes agence d'architecture à Bastia en Corse

Architecte Bastia Corse Ajaccio  ARCHITECTURE ARCHITECTES ARCHITECTE architecteMaison rénovation appartement

travaux plan chantier

Permis de construire

groupe scolaire

logements

réhabilitation

architecte 

cgz architecture

  • Facebook
  • Instagram

© 2015  by CGZ architecture.

Julien Casalta et Pascale Gandoin de Zerbi

Architectes Associés

3 Boulevard Général Giraud - 20200 Bastia

TEL: (+33) 04 95 48 43 45